Les pratiques contemporaines de l'écriture textuelle pour la scène

Galerie photos

Publié le: 24 février 2017

INVENTER LE DIALOGUE / ÉCRITURE BICÉPHALE : DISCUSSION AUTOUR DU PROCESSUS D’ÉCRITURE DE DESCENDANCE ET DE SIRI

DANY BOUDREAULT
MAXIME CARBONNEAU

QUÉBEC

Avec la participation de :
Charles Buckell, Carole Nadeau et Elkahna Talbi (voix)

Dany Boudreault et Maxime Carbonneau traiteront, dans un premier temps, de leur exploration du dialogue dans le texte dramatique, Descendance, présenté au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en 2014, et publié chez Instant scène. Ils témoigneront de leur processus tant au niveau de leur méthode de coécriture, que de la recherche formelle en lien avec les enjeux du texte. La coécriture exige un dialogue, tantôt inconscient, tantôt méthodique, qui n’obéit pas toujours aux règles de la dialectique. Et c’est précisément ce chaos que les deux artistes tenteront de s’expliquer, en en relevant les obstacles et les possibilités. Et si la dialectique était devenue un concept pluriel ? À travers l’écriture de Descendance, les auteurs cherchaient une certaine musicalité dans la superposition de dialogues où les clés essentielles au récit émergeraient du bruit ambiant. Le dialogue peut construire, mais aussi anéantir. Dans le chaos des points de vue de Descendance, le spectateur se voit obligé de choisir lui-même, et de construire son propre sens. Dans Descendance, le dialogue n’agit pas, il fait demeurer statique, il enlise. Cette première étape se conclura par la lecture de deux courts extraits du texte.

Pour la seconde partie, Maxime Carbonneau parlera de son exploration avec l’application Siri. En vue de mettre en scène le spectacle Siri à la dernière édition du Festival TransAmériques, Maxime et sa co-créatrice Laurence Dauphinais ont dialogué avec le logiciel pendant plus d’un an. Le processus de Siri était à mi-chemin entre l’écriture de plateau, l’écriture dite conventionnelle, et la chasse au trésor. La moitié des répliques étaient écrites d’avance, enfouies dans la programmation de l’intelligence artificielle, mais il fallait les découvrir. Quelle est la rhétorique de Siri? Comment cette intelligence artificielle utilise-t-elle le langage? Siri n’a pas de mémoire en soi, ses mécanismes d’apprentissage sont différents des nôtres, elle peut retenir des informations, peut apprendre de ses échecs, mais elle ne garde pas en mémoire les questions précédentes qu’on lui pose. Avec du recul, les artistes peuvent maintenant établir une parenté entre les textes Descendance et Siri.

Dany Boudreault and Maxime Carbonneau will initially explain their exploration of dialogue in the dramatic text, Descendance, presented at the Centre du Théâtre d’Aujourd’hui in 2014, and published by Instant scène. They demonstrate their process both in their method of co-writing and the formal research related to the issues of the text. Co-writing requires dialogue, sometimes unconscious, sometimes methodical, which does not always obey the rules of dialectics. And it is precisely this chaos that the two artists try to explain, in identifying barriers and opportunities. And what if the dialectic became a plural concept? Through the writing of Descendance, the authors sought some musicality in the overlapping dialogue in which the essential keys to the story were emerging from ambient noise. Dialogue can build, but also destroy. In the chaos of perspectives in Descendance, the spectator is forced to choose himself, and construct his own meaning. In Descendance, the dialogue does not act, it make one remain static; it bogs down. This first step will conclude with the reading of two short excerpts from the text.

For the second part, Maxime Carbonneau will comment on his exploration with the Siri application. In order to stage the Siri show at the latest edition of the Festival TransAmériques, Maxime and his co-creator Laurence Dauphinais have interacted with the software for more than a year. The Siri process was halfway between stage writing, the so-called conventional writing, and treasure hunting. Half of the replicas were written beforehand, buried in artificial intelligence programming, but one had to discover them. What is the rhetoric of Siri? How does this artificial intelligence use the language? Siri has no memory in itself, its learning mechanisms are different from ours, it can withhold information, can learn from failure, but it does not remember the previous questions asked to it. With hindsight, artists can now establish a relationship between Descendance and Siri texts.

Consulter les biographies  >>

 

Communication-lecture

Crédits photos: Nicolas Bergeron
Productions sonore de la CRC Dramturgie sonore au théâtre
 Menu
 Réduire
 Montrer